Mozambique nord

Publié le par estelle verdier

En route vers le Mozambique, fini les grasses mat et debut d un programme tout en mouvement.Depart 5 h du matin pour Mtwara pres de la frontiere mozambiquienne. Trajet en BTT, BusToutTerrain, epique : des cris, des pleures, des peurs, mais surtout beaucoup de rires !!! Etant donne l etat de la piste mieux vaut decoller soit meme de son siege et se tenir au plafond que d attendre que le terrain cabosse en prenne l initiative. Bilan du voyage : un siege qui a vole en eclats sous l effet des bosses, une petite fille amochee... Arrivee a la nuit tombante a Mtwara. Peu de blancs ont du passer par la, pas difficile de nous trouver suivez les regards.

 

 

Lendemain meme combat : 5h du mat depart en pick up pour la frontiere. La piste est bien defoncee, puis c est la traversee de la riviere Rovuma dans une barque surchargee avec des crocos qui nous font une haie d honneurs. Les hippo sont egalement dans la place parait il.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
















Remontee sur les rives mozambiquienne pour retrouver un pick up plus que charge, on s accroche a ce qui depasse encore : sagga africa attention aux secousses, et quelles secousses !!! Pour courronner le tout il se met a pleuvoir. On arrive epuise a Mocimboa: chef lieu du district sans eau, electricite ni route. Fini le confort tanzanien. Les gens sont ahuris de nous voir ici, diffichhhhile de communichhhquer notre maitrishhhe du portuguishhhh n est pas encore au top. Reveil a 4h du mat 3h heure locale mais ca on ne s en etais pas encore rendu compte :
on avait oublie de changer l heure a la frontiere. Nouveau depart vers Pangane petit paradis perdu ou on rencontre un londonien fort sympathique qui traverse l afrique australe a moto. On rechargera trois jours nos batterie la bas avant de reprendre la route vers le sud. Le Mozambique c est des enfants des enfants des enfants partout !!! On est arrive aujourd hui a Ila de Mocambique, 3 km de ville-ile paradis qui semble abandonne, on en decouvrira plus demain.

Plus tard les photos vous en diront plus long.

 

  

Publié dans bibiestelleaukenya

Commenter cet article