petit come back dans l'hemisphere nord

Publié le par estelle verdier

Un nouveau week-end arrive déjà et me voilà entrain de vous faire part de mes aventures de mon dernier week-end. Vendredi c'était le jour commémoratif de mister Kenyatta et mardi c'était la fête de fin du ramadan en prenant mon lundi tout était prêt pour un nouveau week-end de folie.

 Rassemblement des troupes : choix de la destination et on embarque dans deux pick-up et un matatu direction le nord.

Vendredi départ vers Méru, un parc national à l'Est du Mont Kenya. A midi, au moment de notre pause sandwich, découverte d'un petit coin de paradis. Verdure et cascade d'eau, enfants nous observant avec un regard ébahi… Avec mon colok on saisit l'occase de goûter le qat (plante censée avoir des effets euphorisants, ben moi je vais vous dire, vu le goût amer dégueulasse que ça a, ça m'a plus fait tirer la gueule qu'autre chose). Arrivé à l'entrée du parc, good news pas de tente à  planter, des petites bandas nous attendent, la somme est modique mais il y a un vice caché: une quantité assez hallucinante de chauves souris cohabitera avec nous et nos narines frémiront à la douce odeur de leurs besoins. Soirée BBQ et improvisation d'un dance floor à l'arrière du pick-up. Réveil à  l'aube (5H) pour aller traquer le lion et le guépard, malheureusement sans succès on ne verra que leurs empreintes. Les buffles paraissaient quelque peu surpris de nous voir de si bonne heure. Retour au pieu puis game drive de fou au milieu d'un parc désert et magnifique, petite visite au seul croco qui veut bien nous montrer son nez, et aux hippo, course pick-up versus girafe. Comme d'habitude accrochés à l'arrière du pick-up, on déguste le sable d'Afrique et on en prend plein la figure…

  Dimanche la moitié des troupes rentrent à Nairobi. Entourée de trois mousquetaires je pars un peu plus au Nord vers le parc de Samburu. En chemin je prends les commandes d'un pick-up, après des débuts un peu chaotiques, je me sens bien à l'aise pas difficile de conduire a droite, banco je me donne trois semaines pour passer mon permis de conduire Kenyan (pour 50 euros je peux bien faire cette folie, en plus il est valable en France, enfin je vais avoir mon permis!!). Arrivés à l'entrée du parc d'entrée de jeu une lionne nous coupe la route, son pote la suit… quelques minutes plus tard à moins de 5 mètres de nous, on a le droit à une petite (c'est pas peu dire ce fut express) scène d'amour et moi j'ai failli me faire croquer les fesses!! Assise sur le rebord de la fenêtre du pick-up une autre lionne s'est approchée à moins de deux mètres de mon arrière train, par derrière sournoisement.

Ce parc traversé par une grande rivière et entouré de montagne est une vraie merveille! La nuit tombant, on se met en quête du camping du parc et  après plus d'une heure de recherche, on y est; pas étonnant qu'on l'ait cherché si longtemps : alors que l'on vient de croiser des lions, pas de barrières, le camping c'est le parc. On se pose au bord d'une petite rivière pleine de surprises. A 4 h du mat un rostbeef vient nous réveiller pour nous avertir que la rivière est en crue et qu'on va se faire engloutir (c'est pas un garde qui nous aurait prévenus). En effet, on ne rêve pas, la rivière qui était à 15 mètres de notre tente est maintenant à moins de 5h mètres de nous!! Bref fissa fissa, on démonte notre campement et on se réfugie dans la voiture un peu plus loin. Le lendemain c'est la cata, la rivière s'était transformée en un torrent de boue rouge. Les pistes sont parfois impraticables (sous l'eau). Après un peu de bricolage sur les fusible d'une voiture, tout prend feu, du coup retour anticipé avec un jour d'avance sur Nairobi. Au préalable petit tour dans une réserve voisine : Buffalo spring, toute aussi belle. Sur la route du retour, le fusible des essuie glace ayant sauté, on détache les essuie glace et penchés sur le pare brise, tout en roulant, on fait manuellement les essuie glace, plus d'indicateur de vitesse ni de niveau d'essence non plus, plus de cligno, notre arrivée sur Nairobi de nuit sera  des plus folklo!

                  

 

 

 

 

       

Publié dans bibiestelleaukenya

Commenter cet article

madine 08/11/2006 12:14

hello ! je vois que c tjs autant la foly...Y'en a qui vivent leur reve pdt que d'autres continuent a rever lol.. ms bon, continues a ns faire rever p'tite star ! bisous