adaptation

Publié le par estelle verdier

Deux semaines de silence, j’espère vous avoir beaucoup manqué…

 

Depuis tout ce temps là, j'ai eu le temps de faire un peu plus connaissance avec mes colok et de me familiariser avec mon boulot, et avec the kenyan way of life.

 

Concernant mon boulot, je travaille avec la FAO (Food and Agriculture Organization qui fait partie de l'ONU) au service des urgences d'Afrique qui lance des projets de distribution de nourriture et d'intrants agricoles pour faire face aux catastrophes naturelles et humanitaires (refugiés…).  Je révise des rapports finaux c'est-à-dire que je reçois des comptes rendus sur des projets réalisés par la FAO et je vérifie si la structure du rapport correspond bien avec la structure imposée par les Nations Unies, et si y a bien toutes les informations exigées dedans. Je fais aussi des traductions, je participe à l'élaboration de nouvelles stratégies de communication et j'ai aussi fait des rapports sur la situation politique des pays de la corne d'Afrique et sur la situation des réfugiés et des déplacés dans la région des grands lacs. Bref c'est super intéressant, ça me fait découvrir le monde des Nations Unies et j'apprends plein de choses sur l’Afrique. L'équipe dans laquelle je travaille est vraiment très sympa surtout ma boss, donc j'ai beaucoup de chance. Je finis tous les jours à 18h au plus, donc ce n'est pas crevant.

 

Coté colocation ça se passe très bien; je vis avec trois français : Quentin et Caro travaillent à l'ambassade, Quentin est là pour deux ans et Caro pour trois mois, elle travaille aussi avec l'UNEP. Olivier mon troisième colok est prof de français auprès des militaire kenyans. Ils ont entre 23et 28 ans donc je suis la petite benjamine (comme dans ma petite famille). Ils ont tous pas mal vadrouillé en Afrique (Afrique du Sud pour Caro et Soudan pour  Quentin) et Asie (Nouvelle Zélande et Japon pour Olivier). Ils sont très sympas, donc me voilà encore chanceuse de ce côté là. Samedi de la semaine dernière, on a fait une pendaison de crémaillère;ce qui m'a permis de faire plus ample connaissance avec la communauté française et de  délirer un peu avec les coloks. Je vous transmets des photos d' ici peu …

 

Cette semaine j'ai fait un petit tour des bars de Nairobi avec un gars de mon bureau kenyan, j'ai eu le droit à la Mercedes sièges en cuir, toit ouvrant, musique à fond, mille courbettes à mon égard, pas le genre de truc qui me touche trop donc je me suis bien marrée.

 

Vendredi soir j'ai été invitée chez Monsieur l'Ambassadeur pour un cocktail en l'honneur de Mme Girardin ministre déléguée à la coopération, au développement et à la francophonie. Soirée petits fours, discours au bord d'une piscine. J'ai eu l'occasion de faire encore un peu plus connaissance avec les français de Nairobi et j'ai pu m'exercer à mon sport préféré, la boulette : je suis allée voir une dame à qui je balance un "tu fais quoi toi ici?" la réponse fut des plus naturelles "vice consul". Bref, je crois que le ton de ma question n'était pas très approprié pour une réponse comme celle-ci; nevermind…

 

Samedi, soirée concert de musique africaine, quel déhanché!!! Il me reste du travail avant d'arriver à une telle maîtrise du tremblement de popotin.

 

Hier c’était approfondissement des relations franco-allemandes autour d'un BBQ chez des jeunes onusiens allemands. Soirée topissime

 

Comme vous pouvez le constater la vie n'est pas trop difficile ici, un François à mes cotés et ce sera parfait…

 

Publié dans bibiestelleaukenya

Commenter cet article

madine 26/09/2006 22:25

oups 2eme essai !!
hi p'tite star !
eh ben dis moi la vie a l'air plutot belle a Nairobi !! je commence a me demander si je ne vais pas y aller moi aussi lol.C'est vrai que tu es chanceuse d'avoir trouvé des gens tres sympas mais eux aussi sont tres chanceux de t'avoir ;-) 
Bon assez philosophé, big kiss to you ( et vivement des photos !)
Madine